Patte de chat, Pied de chat dioïque, Gnaphale dioïque, Hispidule

Antennaria dioica (L.) Gaertn., 1791

Classe : Equisetopsida Ordre : Asterales Famille : Asteraceae Genre : Antennaria

  • 16
    observations

  • 1
    commune

  • 3
    observateurs

  • Première observation
    2007

  • Dernière observation
    2016

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

Plante à tige cotonneuse, ainsi que le dessous des feuilles. Petites fleurs blanches ou roses. Vivace.

  • Taille : 5 à 15 cm.
  • Floraison : mai à juillet.

Répartition :

  • Dans le Pilat : Crêts.
  • En France : massifs montagneux.
  • Dans le Monde : Europe et Asie.

Menaces, préconisations de gestion et remarques :

  • Très rare dans le Pilat.
  • Protégée dans la Loire.
Non renseigné pour le moment
Antennaria dioica var. borealis E.G.Camus, 1892 | Antennaria dioica var. discolor Rouy, 1903 | Antennaria dioica var. gallica E.G.Camus, 1892 | Antennaria hibernica Braun-Blanq., 1952 | Antennaria hyperborea D.Don, 1831 | Antennaria montana Gray, 1821 | Antennaria parvifolia Nutt., 1841 | Antennaria villifera Boriss., 1960 | Chamaezelum dioicum (L.) Link, 1827 | Cyttarium dioicum (L.) Peterm., 1838 | Gnaphalium dioicum L., 1753 | Gnaphalium leucocephalum Gand., 1883 | Gnaphalium platyphyllum Gand., 1883 | Margaritaria simplex Opiz, 1852

Observations mensuelles

Carte de répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.