Pie-grièche écorcheur

Lanius collurio Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Laniidae Genre : Lanius

  • 979
    observations

  • 50
    communes

  • 122
    observateurs

  • Première observation
    1962

  • Dernière observation
    2020

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

La pie-grièche écorcheur possède un bec légèrement crochu. Le manteau du mâle est d'un châtain clair vif. Le dessous est nettement saumoné. La tête est grise clair et barrée latéralement d'un masque noir très contrastant qui couvre les oreilles, inclut l'œil sombre et atteint le front. La queue est noire et blanche en un dessin bien visible en vol. La femelle adulte est semblable au mâle en silhouette et proportions, mais les couleurs diffèrent. Le manteau, les ailes et la queue sont d'un brun-roux assez terne. La tête, le bas du dos et le croupion brun roux clair présentent une nette nuance grise, bien visible à la nuque.Le bec est brun avec une base qui tend vers le rose.

  • Taille : 16 à 18 cm
  • Régime alimentaire : gros insectes, particulièrement coléoptères, orthoptères, lépidoptères, mais aussi de petits vertébrés (jeunes campagnols, petits lézards...)
  • Longévité : 10 ans
  • Période d'activité : diurne et nocturne
  • Migration : c'est une grande migratrice dont l'aire d'hivernage est située dans le sud et le sud-est de l'Afrique, à partir du Kenya et de l'Ouganda. Les voies de migration sont orientales et passent par l'est de la Méditerranée et le Moyen-Orient. Arrivée en Europe en mai et retour en août/septembre.

Habitat naturel :

L'habitat doit être pourvu d'arbustes ou de buissons touffus favorables à la nidification. D'autre part, l'environnement doit être assez ouvert, avec un accès au sol facile, pour la chasse.

Reproduction :

Le mâle choisit le site du nid qu'il va construire avec sa partenaire en 4 à 6 jours. La femelle y pond 4 à 6 œufs. Elle assure l'incubation qui dure de 14 à 16 jours. Après la sortie du nid, la famille se scinde en deux, chacun des adultes prenant en charge la moitié de la nichée pour 3 semaines encore. Assez rapidement après l'émancipation des jeunes débutera la migration post-nuptiale en direction de l'Afrique.

Menaces principales :

Modification voire disparition de son habitat du fait de la modernisation de l'agriculture, la régression des gros insectes-proies par usage abusif des insecticides, les reboisements à grande échelle.

Prairies naturelles et pelouses | Landes et fourrées
Lanius collurio collurio Linnaeus, 1758

Observations mensuelles