Nyctale de Tengmalm, Chouette de Tengmalm

Aegolius funereus (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Strigiformes Famille : Strigidae Genre : Aegolius

  • 8
    observations

  • 4
    communes

  • 6
    observateurs

  • Première observation
    1992

  • Dernière observation
    2016

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

La chouette de Tengmalm, (ou Nyctale de Tengmalm) est un petit strigidé à grande tête. La calotte brun foncé est marquée d'une multitude de petites taches d'intensité variable et soulignée par un V blanc placé entre les yeux. Les disques faciaux sont blancs. Les iris jaunes cerclés de noir lui donnent une expression étonnée très caractéristique. Le plumage du juvénile est entièrement brun chocolat, développant progressivement les motifs de l'adulte.

  • Taille : 21 à 28 cm
  • Régime alimentaire : petits mammifères, campagnols souris, musaraignes, petits oiseaux
  • Longévité : 8 ans
  • Période d'activité : nocturne

Habitat naturel :

Forêts d'épicéas, boisements mixtes de pins, de bouleaux et de peupliers, très jeunes plantations et des boisements secondaires pourvus en nichoirs.

Reproduction :

Elle habite les forêts de conifères essentiellement et niche très souvent dans les trous de Pic noir. Elle apprécie également les nichoirs artificiels. La ponte est constituée de 3 à 7 œufs qui sont couvés en moyenne entre 25 et 32 jours. Les jeunes chouettes prennent leur envol au bout de 4 à 5 semaines.

Menaces principales :

Menacée à la suite de la disparition et de la modification des habitats (exploitations forestières,déforestation) et des dérangements dans les lieux de nidification dus notamment au développement des infrastructures touristiques et sportives.

Forêts
Strix funerea Linnaeus, 1758

Observations mensuelles