Milan noir

Milvus migrans (Boddaert, 1783)

Classe : Aves Ordre : Accipitriformes Famille : Accipitridae Genre : Milvus

  • 3 677
    observations

  • 50
    communes

  • 218
    observateurs

  • Première observation
    1963

  • Dernière observation
    2020

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

Il paraît noir à contre-jour mais il est en réalité d'un brun assez uniforme. La tête est blanc brunâtre strié de brun. Le dessous, brun-roux strié de noir, tire sur le gris à la poitrine et sur le roux au bas-ventre et aux culottes. Le Milan noir est reconnaissable à son allure lorsqu'il vole car sa queue a la forme d'un « V », caractéristique cependant partagée avec le Milan royal, à la queue plus échancrée. Le bec est noir, la cire et les pattes sont jaunes.

  • Taille : 60 cm
  • Régime alimentaire : proies mortes (provenant du milieu aquatique), il s'agit de poissons malades ou crevés flottant à la surface. Il se nourrit également à terre, particulièrement dans les champs fraîchement labourés. Il y recherche les animaux de toutes espèces que la charrue a mis à découvert.
  • Longévité : 23 ans
  • Période d'activité : diurne
  • Migration : il est de retour de son site hivernal au sud du Sahara à la mi-mars. Il reste en France le temps de se reproduire, soit environ 4 mois.

Habitat naturel :

Vallées de montagnes et terrains bas. La présence de grands arbres ou d'escarpements rocheux favorables à la nidification est impérative et la proximité de cours d'eau, de lacs ou d'étangs est nécessaire à son approvisionnement et à son alimentation. Le milan noir peut également stationner en bordure des villes.

Reproduction :

Fin avril, la femelle pond 2 à 3 œufs dont l'incubation dure 32 jours. Elle ne quitte pas le nid tandis que le mâle est chargé du ravitaillement. Les juvéniles s'envolent au bout de 6 semaines.

Menaces principales :

La persécution par l'homme, la chasse, les empoisonnements et la modification des pratiques agropastorales (diminution de la disponibilité de charognes). D'autres dangers sont apparus récemment, tels que la collision et l'électrocution sur les lignes électriques.

Zones urbanisées | Milieux rocheux | Zones humides
Falco migrans Boddaert, 1783 | Milvus korschun |

Observations mensuelles