Chevalier guignette

Actitis hypoleucos (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Charadriiformes Famille : Scolopacidae Genre : Actitis

  • 184
    observations

  • 15
    communes

  • 33
    observateurs

  • Première observation
    1968

  • Dernière observation
    2019

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

Le plumage est principalement marron gris, à l'exception du dessous blanc sale. Le dessus est barré de brun plus foncé. Lorsque l'oiseau déplie ses ailes, on peut alors voir qu'elles sont parcourues d'une barre blanche sur les rémiges. Une barre blanche partant du bec s'étale jusqu'au-dessus de l'œil. Les pattes sont courtes, grises ou grisâtres, à dessous blanc ; le bec long et fin, typique des limicoles, est adapté pour fouiller les endroits marécageux.

  • Taille : 21 cm
  • Régime alimentaire : Il se nourrit de vers et de petits arthropodes, tels les insectes et leurs larves, les araignées ou encore des crustacés.
  • Longévité : 10 ans
  • Période d'activité : diurne

Habitat naturel :

Durant la majeure partie de l'année, le Chevalier guignette fréquente les berges des étangs et des cours d'eau. Il préfère les bancs de galets aux rives sablonneuses, mais visite aussi les marais côtiers, la mangrove et les lagunes. Cet oiseau est capable d'exploiter la moindre pièce d'eau, depuis une digue inondée jusqu'à de simples flaques.

Reproduction :

Le nid est souvent un petit creux dans le sol sablonneux ou caillouteux, sur une berge, dans la végétation, et simplement rembourré de feuilles et de brindilles. En mai, la femelle pond 3 à 5 œufs, en moyenne 4, jaunâtres et tachetés. Ils seront principalement couvés par le mâle, de temps en temps relayé par la femelle, durant 21 à 23 jours. Les poussins naissent couverts d'un duvet relativement sombre qui leur permet de passer inaperçus dans la végétation et les pierres des berges où ils disparaissent à la moindre alerte. Les jeunes quittent très vite le nid, en restant dans les environs et suivant leurs parents. Le mâle quitte le nid au bout de 12 jours, puis la femelle délaisse également ses jeunes. Ceux-ci sont alors indépendants, et commenceront à voler à l'âge d'un mois.

Non renseigné pour le moment
Actites hypoleucos (Linnaeus, 1758) | Tringa hypoleucos Linnaeus, 1758

Observations mensuelles