Naïade mineure, Petite naïade

Najas minor All., 1773

Classe : Equisetopsida Ordre : Alismatales Famille : Hydrocharitaceae Genre : Najas

  • 1
    observation

  • 1
    commune

  • 1
    observateur

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2002

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

Plante aquatique formant des touffes. Tige très fine. Feuilles vert-foncé, linéaires (1 mm de large) bordées de petites dents. Fleurs mâles et femelles distinctes, toutes deux très discrètes. Annuelle.

  • Taille : 10 à 25 cm.
  • Floraison : fin juin à début septembre.

Répartition :

  • Dans le Pilat : bords du Rhône.
  • En France : disséminée dans quasiment toutes les régions.
  • Dans le Monde : présente dans la majeure partie du monde.

Menaces, préconisations de gestion et remarques :

  • Il paraît important de préserver la qualité des milieux aquatiques pour favoriser le maintien de cette plante.
Milieux aquatiques
Aegle fragilis Dulac, 1867 | Caulinia fragilis Willd., 1798 | Caulinia minor (All.) Coss. & Germ., 1845 | Ittnera minor (All.) C.C.Gmel., 1808 | Najas fragilis Rostk. & W.L.E.Schmidt, 1824 | Najas heteromorpha Voigt, 1845 | Najas subulata Thuill., 1799

Observations mensuelles

Carte de répartition actuelle en France métropolitaine

Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.