Iris fétide, Iris gigot, Glaïeul puant

Iris foetidissima L., 1753

Classe : Equisetopsida Ordre : Asparagales Famille : Iridaceae Genre : Iris

  • 15
    observations

  • 3
    communes

  • 4
    observateurs

  • Première observation
    2007

  • Dernière observation
    2017

Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives. De plus, le moissonnage des bases de données partenaires est toujours en cours, le nombre de données visualisables est amené à augmenter au fil du temps. Il est à noter que certaines données visualisables sont validées au niveau régional, et que d'autres sont encore dans un processus de validation. Ces dernières sont donc visualisables sans être formellement validées.

Informations sur l'espèce

Identification :

Fleur bleuâtre et jaunâtre mêlée de violet. Feuilles vert foncé raides. Plante à forte odeur fétide après froissement. Vivace.

  • Taille : 40 à 80 cm.
  • Floraison : mai à juillet.
  • Répartition :

    • Dans le Pilat : vallée du Rhône.
    • En France : présent à basse altitude dans presque tout le pays.
    • Dans le Monde : Europe de l'ouest et pourtour méditerranéen.

    Menaces, préconisations de gestion et remarques :

    • Espèce suivie dans le cadre de l’Observatoire de la flore patrimoniale du Parc du Pilat
    • Jadis cultivé comme plante médicinale.
    Non renseigné pour le moment
    Chamaeiris foetidissima (L.) Medik., 1790 | Iris foetida Gaterau, 1789 | Iris foetida Thunb., 1782 | Spathula foetidissima (L.) Fourr., 1869 | Xiphion foetidissimum (L.) Parl., 1854 | Xyridion foetidissimum (L.) Klatt, 1872

    Observations mensuelles

    Carte de répartition actuelle en France métropolitaine

    Cartographie issue de l'INPN - Avertissement : les données visualisables reflètent l'état d'avancement des connaissances et/ou la disponibilité des données existantes au niveau national : elles ne peuvent en aucun cas être considérées comme exhaustives.